Initialement, c’était très intuitif ce que je faisais. Après la consultation publique, le mouvement est devenu tellement gros que je me suis dit qu’il faudrait le structurer et avoir des objectifs. Ça ne pouvait plus venir de moi seulement.

Emmanuelle Falaise

Je retiens qu’en se regroupant, on arrive à changer les choses.  Nous étions trois personnes sur ma terrasse.  Maintenant, nous sommes près de mille personnes à nous intéresser à Demain Verdun.

Pierre Gauthier

Je trouvais important de m’impliquer pour apprendre à connaître le quartier et ses citoyens. Les sujets environnementaux me préoccupent et voir que ça préoccupe d’autres gens, ça permet de se sentir moins impuissant. On se dit qu’on n’est pas seul à vouloir changer les choses.

Catherine Daoust

Chacun possède des habiletés qui peuvent certainement être mis à profit de façon bénévole. Pour moi, l’idée d’aider un groupe que je trouve important et de rencontrer des gens impliqués étaient assez pour que je m’implique.

David Pagé

Que Demain Verdun devienne un modèle, une référence au Québec comme groupe moteur et acteur de changements.

Louise-Véronique Sicotte

Que Demain Verdun devienne une occasion de rencontre, de partage, de discussion tout azimut et démocratique pour les projets citoyens de Verdun.

Guylaine Marion

Il serait beau si Demain Verdun ait plus d’influence politique municipale (ex. avec Projet Montréal) et qu’on arrive à consolider ce sentiment et hausser les standards.

Cathleen Poehler

La semaine dernière, Audrey m’a invitée à un dîner zéro déchet avec ses élèves. Une élève avait des raisonnements d’adulte. Elle disait: même si les pays surpeuplés et plus pauvres polluent davantage, il ne faut pas se croiser les bras parce que c’est la planète entière qui est affectée; c’est planétaire où que nous soyons, il faut agir.

Monique Lapalme

J’ai toujours souhaité m’impliquer dans ma communauté pour faire changer les choses à notre échelle, celle du citoyen, mais je n’ai jamais osé et pris le temps de le faire. Par curiosité, je suis allée à la rencontre de consultation que Demain Verdun organisait en août 2018. Je suis ressortie en m’étant inscrite au comité environnement. J’ai saisi l’occasion qui se présentait.

Gwénaelle Paque

Avec les berges de Verdun, nous avons un des plus beaux espaces de verdure sur l’île de Montréal. Il est donc important de préserver cet espace. Ma première motivation est que j’aime observer la nature et faire l’identification des plantes sauvages et des oiseaux.

Daniel Mercier

J’aime surtout gagner des batailles: tout ce qui s’améliore, tout ce qui change pour le mieux m’emballe. Le sens de communion avec la communauté immédiate est aussi très important pour moi : j’aime appartenir «à ce qui se fait de mieux.»

Diego Creimer

Que ma participation et mon engagement soient contagieux. Toute seule, oui je peux être productive, mais ”pluggée” dans le réseau, ayoye avec des gens allumés, wow ça ne peut que bouger !!!

Carole Daoust

Ce qui pourrait faire basculer mon engagement avec Demain Verdun : si ça devient trop formel, rigide, bureaucratique.

Eric Hanson

Leçon # 1 : ne pas courir après 20 lièvres en même temps car les gains sont diffus, et le maintien de la mobilisation, difficile. Mieux vaut mettre ces énergies dans une à trois actions fédératrices que de saupoudrer ces efforts dans des petits gestes sporadiques qui n’auront pas d’effet durable. 

Tania Gonzalez

Ne manquez rien de Demain Verdun, inscrivez-vous à notre info-lettre :