JoatU : projet citoyen de trocs et échanges de services

JoatU : projet citoyen de trocs et échanges de services


(article bilingue avec deux perspectives)

Derrière chaque initiative, il y a une histoire…

J’ai connu Jamie lors de la formation que j’ai suivie à l’Incubateur civique de la MIS (septembre à janvier).

Intriguée par son projet de troc, je l’ai invité à Station W pour une séance de ‘’pourquoi’’. Pendant au moins 2 h, je l’ai questionné sur lui, sur son projet, sur sa formation (il a un baccalauréat en marketing et une mineure en philosophie), sur la valeur ajoutée d’utiliser sa plate-forme web plutôt que Facebook ou kijiji.

Et, comme toujours, j’ai pris des tonnes de notes, essayé de décortiquer le fonctionnement des banques, de notre système économique actuel qui est basé sur l’emprunt et la dette, parlé des lobby, de compagnies qui détruisent des études qu’elles ont financées lorsque celles-ci mettent en évidence certains liens (comme les changements climatiques et l’exploitation du pétrole), d’un nombre grandissant de réfugiés climatiques que le Canada devra s’attendre à accueillir… et de l’importance d’adopter un ou plusieurs systèmes alternatifs économiques au nôtre qui favorise entre autres la spéculation.

Jamie m’a dit que son projet était une initiative citoyenne entièrement bénévole et gratuite, sans publicités, sans retombées économiques pour lui bien qu’il ait investi personnellement certaines sommes d’argent pour embaucher des programmeurs, et que sa plate-forme web était en open source dans le but de la rendre publique et de la faire répliquer.

Il m’a aussi partagé qu’il avait imaginé JoatU pour lui d’abord. Premièrement, parce qu’il souhaitait offrir ses compétences dans certains projets qui lui tiennent à coeur, mais surtout pour pouvoir développer des relations de proximité qui vont au-delà de la simple ”transaction bancaire”. Et c’est là que nous avons connecté, Jamie et moi, car j’ai également imaginé Demain Verdun pour moi d’abord, parce que je me cherchais, parce que je voulais connecter avec des gens qui partageaient mes valeurs et mes rêves, à une échelle locale. 

Il a mentionné que réintroduire le troc n’était pas un retour un arrière, mais bien un complément à la monnaie traditionnelle, car celui-ci redonnait du pouvoir aux citoyens en leur permettant de fixer eux-mêmes la valeur d’un objet ou d’une compétence. Qu’on pourrait très bien décider de donner un objet plutôt que l’échanger ou faire bénéficier gratuitement de ses compétences à une personne, simplement pour se faire plaisir, se sentir utile ou valorisé. 

Au cours des 14 semaines de formation à l’Incubateur, c’est avec Jamie que j’ai troqué le plus de compétences pour nos deux projets : Demain Verdun et JoatU. 

Jamie a amélioré le site web de Demain Verdun et travaillé avec moi sur des concepts pour pérenniser le mouvement, en s’armant de patience et d’imagination pour me faire comprendre, dans un franglais, la théorie souvent présentée sous forme de schémas, alors que ma façon d’apprendre est surtout narrative, faite d’exemples du quotidien.

J’ai traduit son sondage et sa plate-forme, l’ai amené à parler simplement de son projet, ai proposé d’en faire un projet-pilote dans mon salon où trois mamans de Verdun, ma soeur et une amie s’étaient déplacées pour l’occasion… et ai rêvé d’en faire un nouveau projet citoyen pour Demain Verdun.

Je n’avais jamais pensé offrir mon aide en traduction, n’étant pas traductrice. Mais en m’aidant de google traduction, des explications de Jamie et de mon amour pour la langue française, j’y suis parvenue et je me suis dit : wow ! Je suis peut-être poche pour créer un site web (et douée pour créer des buggs), mais je peux aider Jamie, car j’ai des forces qu’il peut apprécier et se servir pour améliorer son projet ! 

Lorsque Jamie a présenté son projet aux bénévoles de Demain Verdun présents le 5 février dernier, nous avons bien ri en comparant sa plate-forme à Tinder. Utiliser JoatU pourrait effectivement permettre de rencontrer l’âme soeur dans son propre quartier ! Si je me réfère à ma propre histoire, j’ai rencontré mon mari en postant une annonce sur un site appelé Conversation Exchange pour pratiquer l’anglais et lui le français. J’avais écrit : je suis prête à rencontrer une personne pour une heure de conversation par semaine, entre telle station de métro et telle station de métro, autour d’un café… et j’aime rire ! Il n’y avait pas de photos, juste un échange de compétences entre deux inconnus et leurs attentes respectives ! 

Pour lancer le projet, merci de remplir ce sondage.

Emmanuelle Falaise

____________________________________________________________________________

JoatU is an idea that was inspired from my time living at Occupy Montreal in 2011. I came to learn about wealth inequality and how the power structure controlled the distribution of money. I also learned about all the different types of skills that the people around me had, and I acknowledged that we weren’t sharing our skills with each other nearly as well as we could be.

Over the past six years, I’ve been exploring alternative currencies, alternative organisational structures, and the Open Source movement. With JoatU, we have raised a few thousand dollars in crowdfunding to support the project, as well as the Smart and Inclusive City prize from the Desjardins Cooperathon in 2017, and invitations to partake in the MVP program at the District 3 Incubator and MIS Incubateur Civique, both of which I have completed.

I’ve decided to push forward to launch in Verdun because as evidenced by Demain Verdun, you are already incredibly active citizens! I mean, look at all your self-organised community groups creating real change in your neighborhoods! I want JoatU to be there to support you in growing your projects and in finding the right people and the right help as quickly and easy as possible.

When you think of JoatU, I don’t want you to think about traditional money. First and foremost, we are giving a way for people with skills and needs to find one another. And if we think about money just a little bit less and help each other just a little bit more, we can make a big difference everywhere.

Our website is entirely Open Source. That means that all of the code that was written to build it is entirely free to access. So if you wanted to create a mini-JoatU for your own household that is entirely private…Or you wanted to start it in another city or province, you would be entirely free to do so. You wouldn’t even need to ask permission.

Another core benefit of Open Source is that you don’t need to implicitly trust somebody else to see if your information is being held securely. You can audit our code. If you compare that to any closed-source website such as Facebook or Google; you will never have that opportunity. You are simply forced to trust them even if they do not deserve our trust.

The MIS Civic Incubator introduced me to Emmanuelle Falaise and to Demain Verdun. When we began speaking, we both saw a fantastic synergy in our projects. We started exchanging skills nearly immediately. I started working on the Demain Verdun website (because I have those skills and wanted to help) and she helped me translate my texts and asked me some really important questions to help better speak about JoatU.

And now that we’ve created our survey, it’s up to all of you to take it in hand, fill it out, and get a few of your friends to do the same. If you want to help make real changes in your community, all we’re asking is for about 15 minutes to fill in some questions about the kinds of things you can offer and that you would like to receive, and then we’ll launch the site when we’ve received enough responses!

If you want to learn a bit more about me and my journey, you can check out my personal website, or you can read a recent article published by the Maison Innovation Social (MIS).

JoatU isn’t just about trading skills, it’s about meeting neighbours and helping community projects make a real difference in your neighborhood! So what are you waiting for?

Get involved!

Jamie Klinger

Laisser un commentaire